[Week 5] Baby-sitting, concert K-pop et soirées entre volontaires

5 Novembre 2018 : Un de mes groupes de K-pop préférés se produit le lendemain et le surlendemain à Tokyo… Il n’en est pas question que je rate cette occasion pour les voir, je vois qu’il y a encore des places de disponibles, et le tarif des billets reste très raisonnables (9,000 yens = 70 €). Je n’arrive pas à acheter mon billet en ligne, ils refusent mes cartes à chaque fois. Je vais donc à l’auberge, un japonais étant de service l’après-midi, lui fais mon plus beau sourire, utilise ma voix la plus mielleuse et lui demande s’il veut bien m’aider à acheter la place en lui tendant en même temps un beau billet de 10,000 yens pour qu’il comprenne que je lui rembourse sur le champ. Bingo ! Mon billet est acheté pour le concert de Mercredi.

6 Novembre 2018 : Il pleut des cordes d’eau, je bosse et je me fritte pour la première fois depuis le début de mon séjour, avec un Japonais. Le pseudo assistant manager me demande de faire des allers et retours à la laverie, au supermarché car il manque d’équipements… Encore là, je ne suis pas trop énervée malgré le temps pourri. Mais le mec me demande d’aller au supermarché à l’autre bout du quartier alors qu’il y en a un juste à côté de l’auberge, parce que « on doit faire des économies ». Je rentre donc très remontée chez moi et surtout trempée ! Ma nouvelle coloc française m’écoute cracher sur ce connard et ça veut mieux.

Le soir, pour se changer les idées, on va au « Tuesday event » organisé toutes les semaines à l’auberge. Je passe une très bonne soirée, maintenant que je connais mieux les autres volontaires. Je ne rentre pas trop tard ayant un entretien le lendemain matin mais surtout, il y a le concert le soir…

7 Novembre 2018 : L’entretien que j’ai, est avec une agence qui propose des services de baby-sitting pour les familles expatriées ou les familles japonaises assez aisées, qui ont envie que leurs enfants soient en immersion totale dans une langue particulière. L’agence « possède » donc plusieurs baby-sitters comme moi, en provenance de différents pays. Tout se passe bien, et je me vois proposer une première « mission » le samedi qui arrive.

Et comme les bonnes nouvelles n’arrivent pas seules, je reçois à ma grande surprise, un texto de Monsieur-Sapin-de-Nöel, me demandant si je suis dispo samedi après-midi pour un cours. Et moi qui pensais ne plus jamais le revoir…

Le soir, je me dirige donc vers le Nippon Budokan, salle initialement construite pour des épreuves de judo lors des JO de Tokyo en 1964, puis pour les compétitions d’arts martiaux en général. Il accueille maintenant également des concerts et a une capacité de plus de 14,000 places. Prenant en compte ce nombre, je pars plutôt en avance mais comme d’habitude, l’organisation japonaise est telle que l’entrée se fait très tranquillement, dans le calme, malgré le fait qu’on peut sentir une certaine euphorie. Le concert que je vais voir, est celui du group coréen Ikon, groupe appartenant à la même agence que celle de Bigbang… Ce que j’adore chez les fans japonais, c’est qu’ils sont très friands de tout ce qui est merch, 80% des fans étaient habillés de la tête aux pieds dans les couleurs du groupe et avaient sur eux toute sorte d’accessoires à l’effigie de leur idole. Par respect pour eux, je n’ai pas pris de photos.. Le concert a été super ouf ! J’ai a-do-ré et surtout hate de les revoir 🙂

8 Novembre 2018 : Je rencontre ma copine Yukari (celle qui était venue me chercher à l’aéroport lors de mon arrivée), dans le quartier hypé de Ginza. Trop adorable, elle a encore une fois refusé que je paie la note de notre déjeuner.

Le soir, je vais diner pour la première fois dans un Izakaya avec quelques copains de l’auberge. L’ambiance y est décontractée, on y va généralement pour boire de l’alcool, mais on peut également commander des Yakitoris (= brochettes) pour se remplir le ventre. Je commande évidemment plus à manger qu’à boire… Et puis on y joue des jeux de carte débiles. Super soirée encore une fois où on a bien rigolé. Alors que je souhaitais rentrer pas trop tard, je suis mes copains dans une arcade pour y jouer du tambour… j’ai l’impression d’avoir 13 ans, et j’adore ça.

 

9 Novembre 2018 : Je suis du matin à l’auberge et le réveil est ultra difficile. Je me dis qu’en rentrant chez moi, je vais me coucher de suite.. Et ben non, mes voisins du bas, volontaires aussi à la Guesthouse, me propose de faire des jeux pour boire chez eux (J’habite à l’étage, dans l’appartement des filles seulement, appartement plus petit et plus intime, où les garçons n’y sont généralement pas les bienvenus ;p). Je cède bien sur à la tentation de m’amuser et passe une soirée supplémentaire à picoler.

10 Novembre 2018 : J’ai une mission de baby-sitting pour une durée de 3 heures. Le job est assez simple. Je dois récupérer un garçon de 5 ans à un endroit précis, l’emmener à son cours de français qui dure une heure, et le ramener à l’endroit où je l’ai récupéré. Le garçon est ultra méga choupinet. Né d’un papa français, et d’une maman japonaise, il ne parle pas très bien le français alors on ne se comprend pas toujours mais en l’espace de trois petites heures, une complicité s’est quand même créé et j’ai eu un petit pincement quand j’ai du le rendre à sa maman LOL.

L’après-midi, je rencontre donc Monsieur-Sapin dans le même café que la dernière fois, on papote pendant une heure durant laquelle il me dit qu’il souhaite m’emmener dans un restau. Polie comme tout, je ne sais pas dire non et je dis timidement « sure, why not« . Quelques heures après notre « cours d’anglais », il me texte pour me dire qu’il a réservé un restau chic pour Jeudi soir, et qu’il hâte de me voir. Je suis dans la merde.

Le soir, je n’ai à nouveau pas le droit de me coucher tôt puisque des volontaires me propose encore une fois un Izakaya, et comme j’adore manger des bonnes brochettes ben .. j’ai craqué.

11 Novembre 2018 : Je bosse encore une fois à l’auberge mais je suis autorisée à partir plus tôt puisque j’ai fini mes tâches. Je fais une sieste et le soir-même, on fait A NOUVEAU un Izakaya, dans le quartier coréen à Okubo, cette fois-ci on fête le départ d’une de mes colocs allemandes qui part la semaine prochaine à Osaka. Hâte d’être en vacances moi aussi. Cette semaine, je n’ai absolument rien fait de très productif, notamment dans l’étude du japonais, mais je me suis bien amusée, peu dormi, et pris beaucoup de retard sur ce blog… 😀 J’espère pouvoir faire un peu de Sightseeing la semaine prochaine, avec l’arrivée des feuilles rouges, et surtout avant l’arrivée du froid.

A très bientôt !

 

La vidéo récap’ de ma cinquième semaine au Japon :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s